solitude
 

Pour information ....


Née vers 1772, fille d'esclave, elle connaît l'abolition de l'esclavage en 1794 et rejoint une communauté maronne de Guadeloupe.


Lorsqu'en 1802 Napoléon  Bonaparte rétablit l'esclavage en Guadeloupe, elle se rallie à l'appel de Louis Delgrès et combat à ses côtés pour la liberté. Survivante de la bataille du 8 mai 1802, enceinte, elle n'est exécutée par pendaison que le 29 novembre de la même année - le lendemain de son accouchement.

En 1999, une statue de Jacky Poulier est dressée à sa mémoire au carrefour de Lacroix, sur le boulevard des Héros aux Abymes en Guadeloupe.

En 2007, une statue a été érigée à Bagneux (Hauts-de-Seine) à l'occasion de la commémoration de l'abolition de l'esclavage et de la traite négrière (Bagneux étant jumelée avec la ville de Grand-Bourg située sur l’île de Marie-Galante). Cette œuvre, composée de bois d’Afrique (iroko) et de métal, est, selon son créateur le sculpteur Nicolas Alquin, « le premier mémorial au monde dédié à tous les esclaves résistants ». L’œuvre rappelle le « Nègre de fer mis au fer dans sa propre peau ».
Inspiré par page Facebook : Lycée Privé Boc Calmet M.A.

Francioli dancrade